Dédicace: L’histoire de Kankan, résumée dans un ouvrage!

La salle d’exposition du mussé régional du camp Soundjata Keita de Kankan à servi de cadre mercredi 22 Août 2018, à la présentation officielle d’un livre intitulé « Kankan Nabaya ville de l’hospitalité ». Un nouvel ouvrage qui met en arène les réalités de Nabaya, retrace l’histoire de la ville de Kankan de sa fondation jusqu’à nos jours. C’était en présence des autorités locales et militaires qu’a eu lieu cette cérémonie de présentation.

Réalisé par Cartherienne et Bernard Desjeux, tous deux journalistes reporters et photographes indépendants, cet ouvrage de 186 pages à portée purement culturelle et historique, est une initiative  du Directeur de la maison d’édition Harmattan Guinée à travers l’événement  Conakry Capitale mondiale du livre.

Ce présent ouvrage accompagné d’un film documentaire d’une 1heure 18 munit, propose un voyage à la découverte de la ville de Kankan. Il décrit la ville dans son l’ensemble à travers ses valeurs, ses cultures, ses traditions et l’organisation de la vie en société. « Nabaya », qui signifie « soyers les bienvenus » est le non que les Kankannais donnent à leur ville. Aussi ce livre parle de la Guinée, ça parle du mandingue, ça parle également des relations du Fouta avec Kankan

« Conakry a été pendant une année, Capitale mondiale du livre. Et à l’ouverture, la ville qui était à l’honneur c’était Kankan. Nous avons pris l’engagement de venir à Kankan et qu’à la fin de cette manifestation, mettre un ouvrage à la disposition de cette ville. C’est ce livre que nous sommes venus présenter en ce jour de la fête de Tabaski. C’est un projet que nous avons nourris depuis 10 ans, faire un livre remarquable sur cette belle ville pour que les enfants, les petits puissent connaître nos coutumes et nos traditions. Ce livre nous parle de Kankan, de la naissance et de tous qui passe dans cette ville».Précise Sansy Kaba Diakité, Directeur de la maison d’édition Harmattan Guinée.

Se trouvant entre deux différentes, Stéphane Kéfine Kaba métis et originaire de Kankan, dégage la porté de ce livre et invite la nouvelle génération à faire un recours au passé.  « C’est vraiment un très beau livre en ce sens qu’il nous fait revivre le passé de votre ville. J’encourage tout le monde à acheter cet ouvrage le parcourir et le faire lire à la nouvelle génération pour qu’elle s’empreigne de leur culture et qu’elle s’approprie de leur histoire pour mieux se construire et pour mieux savoir d’où elle est vient et éventuellement définir où elle a envie d’aller ».

A préciser que la dédicace de cet ouvrage coïncide à la célébration de la Mamaya qui est, considérée comme la plus grande et la plus importante des cérémonies à Kankan. D’ailleurs, une partie de ce livre est consacré à cette manifestation artistique et culturelle. Aussi, à rappeler que ce livre coûte 280 000 francs guinéens

El hadj Fodé SOUMAH, www.Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.