Défaite de l’UFR à Kaloum : un responsable du parti indexe Baidy

Après la défaite, c’est le temps des accusations, au moment même où les jeunes de l’UFR réclament la tête de certains responsables, accusés de n’avoir pas suffisamment pris des mesures contre la fraude. Comme dans pareille débâcle, on cherche des boucs émissaires et on sauve sa tête. C’est ainsi que le nom de Baidy Aribot a été cité par un responsable de l’UFR. L’actuel vice-gouverneur est accusé de n’avoir pas joué son rôle de militant notamment à Kaloum.

 « Chacun de nous doit se poser la question, est-ce que j’ai accompli mon devoir. Quand, je prends la commune de Kaloum qui un de nos fiefs avec la présence des gens comme Baidy Aribot et que là-bas qu’on n’arrive pas à remporter la majorité, je me pose des questions. Les résultats obtenus ne correspondent pas à ce que nous avons fait  comme campagne. Donc, nous devons réfléchir pour les échéances futures », se lâche un collègue du secrétaire exécutif de l’UFR. Depuis cette accusation, l’intéressé n’a pas réagi.

Il y a en effet quelques jours, Africa Guinée rapportait une source des Finances faisant état de la neutralité de Baidy, une fois au poste de Gouverneur. « Les institutions comme le Fonds Monétaire International sont très regardantes sur ces aspects. La Banque Centrale qui est une institution indépendante, ses ressources ne doivent pas servir à autre chose que son fonctionnement », rapporte-t-on. Voilà ce qui pourrait expliquer l’absence de M. A          ribot dans la campagne de l’UFR. Si ce motif est avéré, l’UFR devrait contenir la chape de plomb qu’elle plane sur la tête de l’ex député de Kaloum. La défaite doit donc trouver son motif ailleurs.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.