Dégel progressif des comptes publics : une solution ultime !

Avec la misère qui se dessine dans les ménages, suite à la mesure de gel de plusieurs comptes publics prise à l’avènement du CNDR afin de sécuriser dit-on les deniers publics,Mamadi Doumbouya a demandé qu’un dégel progressif, au cas par cas, soit conduit.

L’information a été donnée, le jeudi, par Ousmane Gaoual Diallo, rappelant au passage que « Le Président a instruit le ministre de l’Économie et des Finances et les services compétents de faire le point sur la dette guinéenne en sécurisant nos ressources par le paiement raisonné des créances. »

Quoi qu’il en soit, Mohamed Béavoguia rappelé que la situation économique du pays est toujours difficile et qu’elle ne s’améliore point surtout pour les travailleurs à bas revenus. A ce titre, déclarait-il, « Il était donc urgent de préparer un plan de relance économique s’appuyant entre autres, d’une part sur le paiement des arriérées en faveur des PME et d’autre part à accélérer les discussions avec les partenaires au développement afin de relancer les décaissements au niveau des projets. »

Aujourd’hui, Monsieur Mohamed Béavoguia recommandé le dégel progressif de tous les comptes de manière à ce qu’il soit effectif le premier février 2022. Voilà donc une solution ultime afin de soulager les Guinéens, déjà suffisamment frappés par les conséquences d’une gestion clanique des affaires publiques et d’une pandémie sans fin.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.