Démagogie politique : Bantama et les vendeurs illusions !

Bantama Sow ancien ministre débarqué des Guinéens de l’étranger puis mué en conseiller d’Alpha Condé avant d’être cumulativement la fine bouche du RPG, parti au pouvoir peine à se trouver le juste milieu. Tantôt il s’attaque aux opposants, tantôt, se rappelant du climat d’apaisement que veulent mouvance et opposition, essaie de temporiser.

Mais, chassez le naturel, il revient au galop. C’est ainsi que la semaine dernière l’ex-ministre sans bilan s’est vertement attaqué aux leaders politiques de l’opposition tout en vantant les réalisations – peu visibles – d’Alpha Condé : «Regardez la Guinée il y a des années et la Guinée depuis cinq ans ! Alpha Condé est un bâtisseur », lance-t-il à un auditoire acquis à sa cause. Toutes griffes dehors, il agresse :« De l’autre côté (NDLR, opposition), c’est des vendeurs d’illusions. C’est des vendeurs de violence. Guinéens, vous pouvez laisser le bâtisseur, l’homme de la paix ? Est-ce que vous allez laisser ça pour choisir la violence ? Est-ce que vous allez choisir entre le mensonge et la vérité ? Le bâtisseur, c’est Alpha Condé et le rassemblement du peuple de Guinée. »

BantamaSow devrait avoir le courage de se taire, au regard de l’état des routes nationales, des infrastructures scolaires et universitaires, du bas niveau de vie des Guinéens, du manque de sécurité, de justice, etc. BantamaSow est tout simplement un imposteur incorrigible. Mais, avec Alpha Condé, pour s’assurer d’un poste, il faut attaquer, mentir et promettre de construire des ponts, même là où il n y a pas fleuve. Les corvées intellectuelles sont simples.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.