Le député de Mali se réjouit de l’inculpation du colonel Issa Camara et certains de ses hommes

Après les exactions commises dans la préfecture de Mali, située à plus de 500 kilomètres de la capitale, par le colonel Issa Camara et sa troupe, la justice a annoncé il y a quelques jours l’inculpation de plusieurs militaires, dont leur chef alors commandant du camp d’infanterie de Mali, soupçonnés d’avoir pris part aux pillages qui ont secoué cette ville de la Moyenne-Guinée les 17 et 18 juin dernier.

S’exprimant sur le sujet à Conakry à la sortie d’une session de l’Assemblée nationale, le député de Mali Hamidou Wora Diallo s’est réjoui de ces inculpations. «La justice est en train de faire son travail, nous remercions le ministre de la Justice et celui de la Défense nationale qui, ensemble, ont mené le dossier jusqu’à l’inculpation du colonel Issa et certains de ses hommes (…) c’est une avancée majeure il faut l’avouer, mais ce n’est pas fini», a-t-il souligné.

Le bilan fut très lourd, plusieurs boutiques furent pillées avant d’être incendiées par les hommes du colonel Issa Camara, causant d’énormes dégâts matériels. Depuis, les victimes demandent à être dédommagées. C’est justement le volet le plus important, selon l’élu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). «Tant que le procès n’a pas lieu, les victimes dédommagées, nous ne pouvons pas dire qu’on est entièrement satisfaits. Donc, nous sommes à l’écoute pour voir quelle est la procédure qui va suivre», a précisé Hamidou Wora Diallo.

Thierno Diallo, Kababachir.com

  1. […] S’exprimant sur le sujet à Conakry à la sortie d’une session de l’Assemblée nationale, le député de Mali Hamidou Wora Diallo s’est réjoui de ces inculpations. «La justice est en train de faire son travail, nous remercions le ministre de la Justice et celui de la Défense nationale qui, ensemble, ont mené le dossier jusqu’à l’inculpation du colonel Issa et certains de ses hommes (…) c’est une avancée majeure il faut l’avouer, mais ce n’est pas fini», a-t-il souligné, rapporte le site d’informations Kababachir.com. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.