Des femmes si fortes en Afrique

La DW place cette fin d’année 2020 sous le signe de la Femme… Dans cette émission, nous partons à la rencontre de figures féminines courageuses du continent africain. Portraits et témoignages.

Une émission 100% Femme pour célébrer la fin de l’année 2020 sur la DW !

Pendant une demi-heure, Wendy Bashi et Sandrine Blanchard vous emmènent à la rencontre de celles qui font bouger les lignes sur le continent africain.

Cliquez ici pour écouter l’audio: https://www.dw.com/fr/des-femmes-si-fortes-en-afrique/a-56075755

Emission spéciale « Femmes fortes d’Afrique »

Infirmière, médecin, artiste, activiste, chanteuse, militante des droits de l’homme, étudiante, scientifique,  politique, célèbre ou anonyme on parlera de celles qui ont irradié l’année 2020.

Une sélection non-exhaustive

Qui dit émission de fin d’année, dit rétrospective. Il a été difficile d’établir notre « Top 5 », mais voici plusieurs femmes associées à des temps forts en 2020.

Kamala Harris
Kamala Harris, la prochaine vice-présidente des Etats-Unis. Première femme à occuper ces hautes fonctions aux USA.

Kamala Harris : Le 20 janvier prochain, le nouveau président des Etats-Unis, Joe Biden, sera investi. Il l’a annoncé, pour la première fois de son histoire, la première puissance mondiale aura une vice présidente. Une femme métisse qui plus est : Kamala Harris, née d’un père jamaïcain et d’une mère indienne. De Kamala Harris on retiendra cette phrase dite le soir de l’annonce de la victoire du camp démocrate à la présidentielle : « Je ne serai pas la dernière car chaque petite fille qui regarde ce soir voit que c’est un pays de tous les possibles. A tous les enfants, quel que soit votre genre, ce pays vous a envoyé un message : rêvez avec ambition, avancez avec conviction, nous vous applaudirons à chaque étape du chemin. »

Togo: Victoire Dogbé-Tomegah
Victoire Tomegah Dogbé, première femme Première ministre du Togo

Victoire Tomegah Dogbé, première femme Première ministre du Togo

Toujours dans le registre politique, on compte également deux femmes qui ont occupé pour la première fois dans l’histoire de leur pays respectif, le poste de premier ministre :

Victoire Tomegah Dogbé au Togo et Sophie Wilmès en Belgique.

Angela Merkel termine son mandat et s’en ira en 2021

A noter également que 2020 est la dernière année complète au pouvoir d’Angela Merkel. La chancelière allemande assume ces fonctions de chef du gouvernement depuis 2005. Elle a déjà fait savoir qu’elle ne briguerait pas de nouveau mandat en 2021.

2020 aura surtout été marqué par la pandémie du Covid-19 qui  a causé de nombreuses pertes humaines mais elle a également mis à jour le dévouement sans faille des médecins et du personnel infirmier, des urgentistes, des techniciens de surface….

Angela Merkel termine son mandat et s'en ira en 2021
Angela Merkel termine son mandat et s’en ira en 2021

Sans tous ceux qui se sont dévoués pour rester au contact des malades et tenter de les soigner ou au  moins de les soulager, il aurait été impossible de gérer cette maladie qui continue de causer des dégâts. Parmi eux: Yvette Batantu, une infirmière d’origine congolaise qui a été élevée au rang de chevalière de la République italienne au courant juin. Secouriste volontaire dans la région de Lombardie (dans le nord de l’Italie) elle a travaillé dès les premières heures de la pandémie.

Dans un dispensaire de RCA (archive)

Cette année, bien que marquée par un contexte sanitaire assez sombre n’a pas entravé toutes les activités culturelles. Ainsi, les prestigieux prix littéraires comme le Goncourt des lycéens en France par exemple qui a été remis à Djaïli Amadou Ama, femme auteure d’origine camerounaise dont le roman « Les impatientes » est paru aux Editions Emmanuelle Collat.

Djaili Amadou Amal (Cameroun)
Djaili Amadou Amal (Cameroun)

Au niveau scientifique, c’est à la NASA qu’une femme d’origine africaine s’est illutrée cette année. En effet, Fadji Zaouna Maina est la première nigérienne à intégrer la NASA, la prestigieuse agence aérospatiale américaine en tant que spécialiste de l’hydrologie, de l’eau.

A#PasSansElles

Fadji Zaouna Maina, une scientifique nigérienne à la NASA
Fadji Zaouna Maina, une scientifique nigérienne à la NASA

La rédaction francophone de la Deutsche Welle vous a également proposé une série de débats dédiés aux jeunes filles sur le continent africain. Diffusés en live sur Facebook avec trois jeunes invitées originaires de la RDC , du Bénin et du Burkina Faso, #PasSansElles a drainé de nombreux internautes. Cela a été l’occasion d’échanger avec Emmanuela Zandi (RDC), Amour Djossou Agon (Bénin) et Salimata Nah Traoré (Burkina Faso) de thèmes comme la place de la femme africaine au 21ième sicèle, la famille dans tous ses états ainsi que l’amour et la sexualité. A chacun des débats, nous avons enregistrés plusieurs dizaines de milliers de vues. Écouter l’audio en cliquant sur le lien ci-dessous: https://www.dw.com/fr/des-femmes-si-fortes-en-afrique/a-56075755

Entendez-vous dans nos campagnes…

Cette émission spéciale est aussi l’occasion aussi de revenir sur les combats que mènent les femmes dans les milieux ruraux. Bien qu’elles se battent au quotidien pour faire bouillir la marmite et scolariser les enfants entre autre, le chemin reste long vers l’autonomie et la possession des terres qu’elles cultivent. Sans compter la pesanteur et les contraintes sociales auxquelles les femmes restent systématiquement confrontées comme le rappelle sans cesse Hindou Oumarou, militante des droits de l’Homme au Tchad.

Hindou Oumarou (Tchad) témoigne aussi dans cette émission
Hindou Oumarou (Tchad) témoigne aussi dans cette émission

Femmes entrepreneuses

Sur le continent on compte de plus de jeunes femmes qui osent entreprendre et être patron de leurs entreprises. Bien que parfois sur le terrain il leur est encore difficile de se faire entendre et respecter par la gent masculine, elles ne baissent pas pour autant les bras. C’est le cas de Tysia Mukuna en République Démocratique du Congo. Cette jeune entrepreneure  a lancé son café entièrement produit et transformé dans la capitale congolaise. Un pari risqué dans une industrie majoritairement dominée par les hommes !

Elle a fondé son entreprise à Kinshasa : Tisya Mukuna
Elle a fondé son entreprise à Kinshasa : Tisya Mukuna

Une autre femme congolaise milite elle aussi pour l’égalité entre les hommes et les femmes et plaide pour plus de parité : Barbara Kanam qui a tenu à rendre hommage à toutes les femmes sur le continent.

Barbara Kanam adresse un message aux auditrices et auditeurs de la DW
Barbara Kanam adresse un message aux auditrices et auditeurs de la DW

Assa Traoré contre les violences policières

On ne saurait clôturer cette année sans penser aux violences policières  et au mouvement Black Lives Matters dans lequel des femmes militent de par le monde. C’est le cas d’Assa Traoré. Elle lutte en France pour que justice soit faite après l’assassinat de son frère, Adama Traoré, par les forces de l’ordre. C’était en 2016.

Le combat de Assa Traoré nous rappelle aussi que cette année 2020 a été marquée par le « I can’t breathe » prononcé par George Floyd, mort asphyxié par des officiers de policier aux Etats-Unis.

Assa Traoré réclame Justice pour Adama
Assa Traoré réclame « Justice pour Adama »

Et vous, quelle(s) femme(s) vous inspirent?

Source: dw.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.