Des jeunes s’opposent à un 3ème mandat pour Condé :« Il a pris le pays en otage»


Alors que le sujet fait débat en Guinée, des acteurs politiques de la mouvance présidentielle était en meeting ce 14 mars au palais du peuple à Conakry. Objectif, exprimer leur soutien aux actions du président Alpha Condé, dont le second et dernier mandat expire en 2020.

Ces alliés de la mouvance présidentielle, regroupé au sein de la Convention des Partis Alliés de la Mouvance (COPAM), avaient exprimé leur souhait pour une modification de la Constitution, afin de permettre à Alpha Condé de se représenter pour un 3ème mandat. Une idée qui a été très mal accueillie dans la salle et le meeting a failli tourné au vinaigre ce jeudi au palais du peuple.

Résultat de recherche d'images pour "palais des jeunes disent non à un 3me mandat"

Des jeunes sortis de nulle part, munis de plancardes ont exprimé leur opposition catégorique à toute idée de modification de la Constitution, pour permettre à Alpha Condé de se maintenir au pouvoir au delà de son mandat constitutionnel, qui expire en 2020.

« Il n’y aura plus maintenant de 3ème mandat, Alpha ne va jamais se présenter, c‘est fini, on en a marre, il a pris le pays en otage, on n’a pas besoin de 3ème mandat, c’est bon, ce n’est pas possible. C’est la violation de la loi, c’est la violation de la constitution. C’est un vol, ça ne marchera pas, c’est un coup d’Etat constitutionnel. Nous nous battrons jusqu’au bout, ils sont en train de mettre le pays en péril et nous ne nous laisserons jamais faire », scandaient des jeunes visiblement très excités.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.