Des mesures pour mieux protéger l’environnement

Le Président de la République a invité le gouvernement à prendre des mesures pour mieux protéger l’environnement et promouvoir des zones agricoles dans les régions d’implantation des sociétés minières et autres entreprises d’ouvrage. Il a ensuite insisté sur la promotion du contenu local en privilégiant les populations et autres PME des zones d’implantation.

C’est encore la même ritournelle : chaque trois ou quatre mois, Alpha Condé revient sur les instructions qu’il a déjà données à ses ministres. Ceux-ci ne sont pas suivis ou tout simplement, n’ont pas les moyens de leur politique. Conséquence, les instructions ne sont jamais respectées, à plus forte raison suivies et évaluées. Les questions environnementales sont pourtant des questions où il faut prendre de grandes décisions, poser de grands actes.

En effet, bien des têtes de sources de cours d’eau ont disparu, soit par le fait de l’homme, soit par l’avancée du désert qui est aussi en soit, le fait de l’homme. Des briques artisanales sont cuites jusque dans le lit des cours d’eau. Des gros arbres sont abattus pour le charbon domestique, des palétuviers, mangroves et autres disparaissent d’année en année. Les sociétés minières font le reste. Leur implantation, on le sait, impactent dangereusement l’écosystème. Très souvent, avec la complicité de l’Etat. Soit au niveau local, soit niveau du Département de tutelle. Le reboisement, après exploitation n’est pas toujours profitable aux populations locales. Faute de mauvaise gouvernance.

Avec ces nouvelles mesures de protection de l’environnement, Alpha Condé veut juste amuser la galerie. Rien de plus.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.