Désaccords politiques: Bah Oury soutient la Société civile

Dans une interview qu’il a récemment accordée à des confrères, guinéens, Bah Oury mettant à nue sa désapprobation face aux accords politiques se dit être « d’accord avec la Société civile dans sa globalité dans ce qu’elle est en train de faire parce que ce sont des questions de principe. »

Il s’insurge de fait contre le fait que « les institutions de la République soient prises en otage parce qu’en amont on dit que deux blocs se retrouvent pour tracer la feuille de route de l’Assemblée nationale. Je pense que ces deux blocs ont cherché à court-circuiter le fonctionnement normal des principes républicains dans ce pays. » Comme si cela ne suffisait pas, Bah Ouryse demande : « Pourquoi abandonner l’espace parlementaire pour se retrouver dans un premier temps dans la rue avec la violence, avec la mort de ThiernoHamidou Diallo et une semaine plus tard, serrer la main d’Alpha Condé et après, dire qu’ils concoctent des accords et qu’ils veulent imposer aux institutions de la République. »

Et de conclure :« C’est une manière de réduire les institutions et la Constitution comme des feuilles de papier qu’on peut déchirer à tout moment. » Dalein et la mouvance sauront certainement apprécier…

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.