Désintox: le général Konaté n’est ni l’ennemi du Maroc ni interdit de séjour en Guinée

«  J’ai lu avec stupeur que je serai persona non grata au Maroc parce que j’y aurai tenu des propos jugés hostiles au « professeur » Alpha Condé et à son régime. Je ne serai pas non plus le bienvenu dans mon propre pays. Je suis désormais habitué aux rumeurs et aux fausses accusations. Mais, lorsqu’il s’agit des affaires de l’ Etat ou des relations entre les Etats, je ne peux garder un silence coupable et complice. Le Maroc, réputé hospitalier et comme terre d’asile, m’a toujours reçu avec bienveillance et une grande courtoisie. C’est l’occasion pour moi de remercier les autorités marocaines pour m’avoir accompagné pendant la transition que j’ai eue l’honneur de diriger et à l’issue de laquelle un président a été démocratiquement élu.

Aujourd’hui encore, j’entretiens avec ce pays ami et frère des relations excellentes. Ni au Maroc ni ailleurs, je ne peux parler de politique, à plus forte raison, entreprendre des actions de déstabilisation dirigées contre mon propre pays que je souhaite voir poursuivre sa marche inexorable vers la démocratie à laquelle j’ai modestement contribué. Je ne suis pas l’ennemi du « professeur » Alpha Condé et je ne suis pas un opposant à son régime.

Quant à mon retour en Guinée que je rappelle avoir quitté volontairement, il n ya pas d’urgence appelée à d’autres devoirs. J’ai fait le choix du recul et de la réserve volontaires et ne doute pas que chacun comprend cela et, surtout, fera l’effort de savoir, comprendre avant de juger« .

Propos recueillis par Mamadou Saliou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.