Desserte d’électricité à Kankan: «Nous n’allons pas rester bras croisés », prévient Oumar Zidane Fofana

Kankan : Les jeunes missionnaires de retour avec un nouvel agenda de desserte !

La mission des jeunes dépêchée à Conakry, pour aller négocier une desserte améliorée du courant électrique avec les autorités nationales en charge du secteur de l’Energie est de retour. Après tous les pourparlers, plusieurs engagements et dispositions ont été pris pour améliorer dans un bref délai le niveau de la desserte du courant par la centrale EDG qui vient récemment  d’être doté dans ce cadre de 3 nouveaux groupes électrogènes. Comme principale conclusion, à partir d’une période de 2 semaines d’essai, tous les ménages de Kankan, devraient recevoir du courant chaque jour de 19 à 4 heures du matin. Les missionnaires ont été également situés sur tous les projets énergétiques concernant la région de la Haute-Guinée. Le porte-parole des jeunes leaders de Kankan, Oumar Zidane Fofana a été reçu en entretien ce mardi 1er octobre 2019 par notre correspondant. (Interview)

Kababachir.com : M. Fofana, vous étiez récemment du côté de Conakry pour négocier avec les autorités nationales, une amélioration de la desserte du courant électrique. Quand on sait combien de fois la population en réclame, qu’avez-vous à leur transmettre maintenant que vous êtes de retour ?

Oumar Zidane Fofana : Nous nous sommes entretenus le lundi 23 septembre avec le ministre de l’énergie Cheick Taliby Sylla et l’ensemble de son cabinet sans la salle des réunions dudit ministère. Durant plus de 4 heures de pourparler, nous avons exposé en face de nos interlocuteurs, nos points de revendication : la desserte du courant de 18 heures le soir à 8 heures du matin, le ravitaillement de la centrale locale d’EDG par le dépôt régional d’hydrocarbure et la mise en place d’un comité de veille ayant pour but de contrôler la gestion du carburant. C’est à la suite de cela que le ministre a pris la parole pour détailler étape par étape, les difficultés auxquelles EDG est confrontée en particulier et le département de l’énergie en général mais aussi les projets en perspective par rapport à l’énergie sur le plan général, à savoir l’interconnexion Souapiti-Kaleta-Linsan-Fomi, l’interconnexion Guinée-Mali qui prend en compte l’électrification de 121 localité, aussi le micro barrage, Kôgbèdou-Frankonédou, sans oublier le projet de l’énergie solaire-actuellement il y a 12 sociétés prêtes à venir à Kankan. La société retenue viendra à Kankan d’ici la fin du mois d’octobre.

Kababachir.com : Vous avez touché des projets de barrage hydro-électriques très attendus par les citoyens de Kankan. Celui de Fomi, Kogbèdou-Frankonédou, où en sommes-nous avec tout ça aujourd’hui ?

Oumar Zidane Fofana : Par rapport à Fomi, le barrage est un projet en cours. Ils sont entrain de mobiliser des fonds.

Kababachir.com : Donc un projet à très très long terme ?  

Oumar Zidane Fofana : Non je ne pourrais pas dire à très très long terme. C’est un projet en tout cas qui est dans leur planning et ils sont à la recherche de financement. Mais ce qu’ils ont pu dire à propos de Fomi, c’est que nous avons le barrage de Kaléta et bientôt nous aurons celui de Souapiti. Alors une ligne d’interconnexion va relier Souapiti, Kaléta et Linsan. De Linsan, un poste sera établi pour transférer  le courant vers Fomi. C’est ce poste qui servi 30 Mégawatts à Mandiana et Kankan.

Kababachir.com : Quelle date a été donné pour cela ?  

Oumar Zidane Fofana : C’est d’ici fin octobre qu’ils seront à Kankan, pour le lancement des travaux. Ils vont installer les potaux de Kankan vers Fomi à partir du mois d’octobre, ça été bien précis. Dès notre arrivé, le chef de cabinet du ministère a même pris contact avec les autorités locales de Kankan, pour confirmer la tenue de ce lancement au mois d’octobre. Et ça été bien validé. Ils disent que rien ne va empêcher cela. Pour le barrage de Kôgbèdou et Franfonédou, ils nous ont fait comprendre que l’Etat est en manque de financement. Le projet est en planning. A ce niveau aucune date n’a été précisée. Mais des sociétés marocaines et Guiter-SA sont sur le coup. Par-rapport à la ligne d’interconnexion Guinée-Mali, le projet a été financé par la banque mondiale. La Guinée a moins de 10 % des charges et le financement en intégralité est acquis. Et d’après ce qu’ils nous ont expliqué, ce projet va traverser 121 localités du Mali jusqu’en Guinée Forestière. C’est la banque mondiale qui a lancé un appel d’offre aux sociétés pour l’exécution des travaux. Mais il va falloir attendre trois mois pour qu’une société soit retenue. Enfin par rapport au projet de l’énergie solaire, il est bon pour donner 90 mégawatts à Kankan et Siguiri. Le financement de 92 millions de dollars est à la disposition de la société qui exécutera les travaux. La société sera là d’ici fin octobre selon le ministre.

Kababachir.com : D’accord. A présent venons-en à l’objectif direct de votre mission.  En attendant les barrages, qu’est ce qui a été conclu pour l’amélioration de la desserte  quotidienne d’EDG à Kankan ?

Oumar Zidane Fofana : Le ministre après tout nous avait proposé la desserte du courant de 19 h à 2 h du matin ; et de 5 h à 6 h 30. Nous avons apprécié sa proposition. Et comme nous étions en négociation. Nous avons carrément fait comprendre au ministre qu’EDG a du mal à satisfaire la population de Kankan, dans la desserte de 19 heures. Il ya de ces quartiers qui ne reçoivent le courant qu’après 20 h ou 21 h. S’il faut donner le courant de 5 h à 6 h 30,  le timing ne serait pas respecté. Alors nous plutôt proposé que le courant vienne en temps complet. C’est-à-dire de 19 h à 4 h 30. Le ministre a apprécié et accepté notre proposition. Donc voilà ce qui a été arrêté : La fourniture du courant partout dans la ville, tous les jours de 19 H à 4 h30 du matin. Les samedis et lors de fêtes reconnues par la république de Guinée, le courant viendra de 19 h à 5 h du matin. Pour cela le ministre a donné 3 nouveaux groupes électrogènes à la centrale EDG de Kankan. Ces 3 groupes ont été embarqués en direction de Kankan sur le champ. Nous sommes venus les trouver ici. Maintenant, pour que cette décision rentre en vigueur, le chef du cabinet a demandé au gouverneur d’accorder 2 semaines pour effectuer les installations requises. Après ces installations, le Protocol va rentrer en vigueur.

Kababachir.com : Quand ?

Oumar Zidane Fofana : Nous ne pouvons donner une date. Mais le chef de cabinet a demandé deux semaines pour les travaux. On va s’enquérir des réalités. Nous suivrons les travaux et nous informerons à quand faut-il commencer à compter les 2 semaines. Dès que ce sera fait, on va informer la population.

Kababachir.com : Ces genres de communications remplies de promesses à faire dormir débout notamment du point de vu énergique, je ne vous apprends rien M. Fofana, les Kankanais en ont certainement pour leur dose ? Qu’est ce qui garanti que tout ce qui vous été dit ne soit pas que vent ?

Oumar Zidane Fofana : Nous avons comme première garanti, le procès verbal dignement signé par le ministère, rapport des négociations dignement signé par le ministère, y compris l’Administrateur Général d’EDG et nous les missionnaires. Sur le plan national, tout ce qui concerne les barrages et l’énergie photovoltaïque je ne pourrais m’aventurer pour garantir quoi que ce soit. Ça, ça n’a été  que des explications. En tout cas ils ont insisté et persisté que les travaux débute en ce mois d’octobre.

 Kababachir.com : Alors, allez-vous vous engagés à veiller sur le respect de nouveau calendrier énergétique que vous ramenez de la capitale ?

Oumar Zidane Fofana : Nous n’allons pas rester bras croisés. Au cours de la négociation, le ministre nous demandé si en tant représentant des jeunes de Kankan, si on pouvait taire les manifestations. Nous avons dis que nous attendons que tous les dits soient matérialisés par écrit. Dès lors que ce sera, ont réagira par rapport à la concrétisation des promesses sur le terrain. Dès qu’il y aura défaillance, nous allons répliquer. On l’a dit carrément. Il a exigé sur le champ à son secrétariat de procéder à l’écrit et que l’exécution entre vigueur.

Kababachir.com : Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions, M. Oumar Zidan Fofana

Oumar Zidane Fofana : C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.