Diplomatie-Boké: L’Ambassadrice Résidente de la CEDEAO en visite de travail dans la Région

 L’ambassadrice Résidente de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), son excellence, Mme Liliane Alapiné effectue depuis le dimanche dernier, une visite de prise de contact et de connaissance dans la Région Administrative (RA) de Boké.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de prise de contact avec les administrateurs territoriaux et de découverte de l’ensemble des circonscriptions de la Région.

Au menu des échanges, la présentation sommaire des localités par les préfets des cinq (05) préfectures que compte la Région de Boké.

De son côté, le Gouverneur de Région, le général de Brigade Siba Sévérin Lohalamou, a déclaré que la venue de la représentante de la CEDEAO dans sa sphère politique, constitue une opportunité pour qui connait l’importance et la portée du raffermissement de l’intégration et du développement des pays du continent africain.

Précisant que la Guinée est dans la dynamique de l’intégration sous régionale, le gouverneur, a indiqué que la Région de Boké regorge des potentialités minières, agricoles et halieutiques classant ainsi, la Guinée au 3ème rang mondial.

Abordant le sujet dans le même sens, le préfet de Koundara, Hassane Sanoussi a mis un accent particulier sur le flux migratoire qui assaille sa préfecture.

Selon lui, entre 2015-2017, 1.749 jeunes mineurs ont été interceptés à la frontière guinéo-gambienne en partance pour l’Occident. Ce, en complicité avec des services de sécurité soutient le préfet de Koundara.

S’adressant à ses interlocuteurs, l’Ambassadrice Résidente de la CEDEAO près la République de Guinée, a demandé aux autorités locales de Boké, à travailler main dans la main pour aller vers l’intégration, la prospérité, la sécurité, la stabilité et le développement durable des pays africains.

Selon Mme Alapiné, la CEDEAO, espoir des 15 pays membres, dispose des projets ambitieux pour soutenir le Gouvernement guinéen dans la lutte contre la pauvreté dans le pays.

Parmi lesdits projets, on peut citer entre autres, la réalisation des infrastructures routières, la création d’un cadre de compétitivité pour les PME, l’emploi jeune pour lutter contre le chômage chronique de la jeunesse africaine.

A noter que la représente de la CEDEAO en Guinée poursuit son périple dans les préfectures de Gaoual et Koundara pour le même objectif.

Mamadouba Camara, correspondant régional Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.