Discipline administrative : Alpha Condé se fait voix !

C’est à son mi-mandat, le 2è et dernier que le président guinéen veut faire un appel à l’ordre aux ministres. Il finit ainsi par ce qu’il devrait commencer : imposer la discipline, cultiver la méritocratie, lutter contre la corruption et autres travers administratifs. Mais, Alpha Condé s’est tout le temps occupé des détails au lieu d’aller à l’essentiel.

Aujourd’hui, l’administration publique est comme une pétaudière. Le marchand ambulant devient chef de Cabinet. Le planton cadre de décision, etc. tout le monde fait n’importe quoi. En se réveillant tardivement,  Alpha Condé veut redresser la barre. C’est ainsi qu’il a instruit les membres du gouvernement de veiller au fonctionnement régulier des conseils de disciplines de leurs départements respectifs et d’utiliser tout l’arsenal des mesures administratives et pénales en vigueur pour sanctionner les comportements répréhensibles.

Où était-il lorsque ses cadres se crêpaient les chignons à la Jeunesse entre Titi et Bantama ? Où était-il, lorsque Ramatoulaye Diallo des PME se faisait insulter par un autre allié du RPG Bouré ? Où était vraiment Alpha Condé, lorsque Bantama s’attaquait à Fall, lorsque Fall s’attaquait à Koutoub ? Les exemples font légion. Actuellement, les ministres du Budget et celle des Finances drainent des casseroles, suite à l’audit récent organisés par des partenaires techniques et financiers de la Guinée.

Que fait Alpha Condé ? Rien ! Il fait juste la sourde oreille, malgré les griefs des opposants et les nombreuses dénonciations des radios locales. Ce président-là est un plaisantin.  Rien d’autre !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.