Donc, on peut bien manifester sur l’Autoroute ?

De l’aéroport à Sékhoutouréya ! Voici l’itinéraire que doivent suivre les contre-manifestants du RPG pour accueillir Alpha Condé, ce jeudi. Jusque-là refusé aux opposants, puis au FNDC, cet axe devient subitement l’endroit choisi par le pouvoir et les autres clairons du régime pour manifester, chanter et danser à la gloire du président déjà prêt à forcer un passage pour se faire un 3è mandat.

Ce parcours singulier pourtant systématiquement interdit à l’opposition républicaine prouve que le gouvernement est dans la logique de provocation avec sa politique des deux poids, deux mesures.

Selon un opposant, « Cette contre-manifestation vise deux objectifs : intimider l’immense majorité du pays, aujourd’hui hostile au pouvoir, ensuite montrer à Poutine et Erdogan, les nouveaux protecteurs, qu’Alpha Condé n’est pas vomi du pays tout entier, et que, s’il reçoit des appuis militaro-policiers, il peut se maintenir au pouvoir et faire prospérer durablement les intérêts miniers, portuaires, et fonciers, des uns et des autres. Pour cela, il suffit que ses nouveaux amis lui fournissent à la demande, tous les moyens de répression qu’il souhaite. »

En attendant, le RPG lui, manifeste littéralement sur l’Autoroute.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.