Doussou Condé : de l’eau dans le vin ?

Rarement une militante du RPG n’aura été autant rigide par rapport à la gouvernance pilotée par Alpha Condé. Mais, Doussou Condé, elle a brisé la glace, en jetant sur la place publique toute sa gêne, amertume mais surtout de sa déception.

Pour ce faire, elle dénonce tout : les pratiques de corruption, de mauvaise gouvernance, de détournements de fonds publics, le tout soutenu par une impunité sans précédent. Doussou Condé va jusqu’à citer des noms, les accusant d’être des vrais artisans de la faillite de l’Etat. Parfois, ceux qui ne la connaissent pas ont la peur dans le ventre, pour ne pas qu’elle soit la cible des faucons du parti au pouvoir, mais sans connaitre l’engagement de cette militante de première heure du RPG.

Seulement, voilà ! Au cours de sa dernière sortie qui date seulement de moins d’un moins,  elle semblait mettre de l’eau dans son vin. C’est à se demander si la militante frustrée mais impétueuse ne veut pas revenir à de meilleurs sentiments au moment même où elle est perçue comme une possible opposante. Celle qui pourrait bien donner du grain à moudre au RPG, le parti qui l’a façonnée. On n’en est quand même pas là encore.

En cause : « Je n’ai rien contre ce régime. Mais Alpha Condé nous a trahis. Il nous a trompés et humiliés. C’est l’ingratitude qui nous rend malade. » De toutes les façons : « Je suis toujours du RPG. Je ne m’investis pas dans quelque chose et laisser cela. J’ai donné tout au RPG. Je vais laisser le parti à cause de qui ?» A elle seule de pouvoir répondre.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.