Drame de Taouyah : Le Commandant de l’escadron mobile d’Hamdallaye auditionné

Plus d’un mois après le drame de Rogbané, les enquêtes se poursuivent en vue de situer les responsabilités sur ce survenu le lendemain de la fête de Ramadan lors d’un concert et qui a coûté la vie à 34 personnes. Après les auditions du Chef de la délégation spéciale de Ratoma, Sékolu Batouta Camara, du Gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara, du Haut Commandant de la gendarmerie nationale, le Général ibrahima Baldé, c’est au tour du Commandant de l’escadron mobile N°2 d’Hamdallaye de passer devant un pool de juges en charges du dossier.

Le lieutenant colonel Mohamed CisséCissé, alias Sibor, devrait justifier la présence des gendarmes sur les lieux du drame, le jour du concert. Dans ce même dossier, le Colonel Balla Samoura, commandant de région de la ville de Conakry devrait être entendu ce jeudi.

Récemment, le procureur de la république près du tribunal de première instance de Dixinn, Aboubacar Sylla, a adressé une correspondance au ministre d’Etat de la justice et Garde des Sceaux pour lever l’immunité de certains officiers de police judiciaire afin qu’ils soient entendus par le pool de juges en charge d’enquêter sur le drame de Taouyah.

Abdoul Wahab Barry, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.