Womey : Les défenseurs des droits de l’homme demandent le retrait des forces de défense et de sécurité

 

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, les défenseurs des droits de l’homme demandent au gouvernement d’ordonner le retrait de toutes les forces de défense et de sécurité actuellement postées a Womey. Ceci pour éviter les arrestations arbitraires, abusives et de tout pillage ou vols sur les populations civiles, et favoriser le retour des populations qui ont fuit la localité.

Lisez !

‘’Nous, organisation de défense des droits humains en guinée, soucieuses du maintien de la paix et de l’unité nationale, nous nous inclinons pieusement devant la mémoire  de nos illustres victimes des regrettables événements de Womey qui ont perdu leur vie dans la noble et nécessaire lutte contre l’épidémie de fièvre hémorragique a virus Ebola. Nous présentons, une fois de plus, nos sincères condoléances à toute la famille des victimes ainsi qu’a tout le peuple de Guinée. Nous demandons à tous les guinéens et guinéennes, quelles que soit leur obédience politique, appartenance religieuse et régionale de prier pour le repos de l’âme de nos vaillantes victimes qui nous ont fait le sacrifice le plus ultime en donnant leur  vie pour en sauver d’autres.

Nous  demandons au gouvernement d’honorer leur mémoire en veillant à ce que les véritables auteurs de ces actes ignobles soient arrêtes, traduits en justice et sanctionnes à la hauteur de leur forfaiture. Nous estimons que nous ne pouvons pas réparer une justice en commettant d’autres.

C’est pourquoi nous demandons au gouvernement d’ordonner le retrait de toutes les forces de défense et de sécurité actuellement postées a Womey et d’éviter les arrestations arbitraires, abusives et de tout pillage ou vols sur les populations civiles.

De même, nous sollicitons le concours de toutes les personnes éprises  de paix et de justice à fournir tout renseignement ou information qui permettrait l’arrestation des présumés coupables.

Nous estimons qu’en procédant ainsi, nous aurions rendu justice a nos victimes, leurs familles éplorées et a tout le peuple de Guinée.

Nous devons tous, chacun de son côté, veiller à ce que ces genres d’événements ne se répètent plus dans notre cher pays en luttant contre l’impunité l’injustice et l’exclusion qui constituent les principales sources de frustration et de colère d’une bonne partie de nos compatriotes.

Nous condamnons avec la dernière rigueur le traitement subi par nos amis collègues journalistes et des organisations des droits de l’Homme qui se sont rendus à Womey pour des fins d’enquêtes et nous demandons au gouvernement de veiller à la protection des défenseurs des droits humains en tout temps et tout lieu en facilitant leur travail sur le terrain.

Enfin, nous demandons à tout le monde de s’abstenir de toute stigmatisation de la communauté forestière en générale et celle de Womey en particulier, a la place des auteurs de ces crimes.

Que la justice triomphe sur l’arbitraire.

Que la guinée reste unie et solidaire pour l’éternité.

Amen !

 

Les organisations signataires : IRDED, MDT, FPG et AFRIDHO.

Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.