Droits de l’homme en Guinée : le président de l’INIDH présente un tableau sombre

Le président de l’INIDH, institution nationale indépendante des droits humains n’est pas satisfait de la situation de la Guinée en ce qui concerne le respect des droits de l’homme dans le pays. Il a fait remarquer qu’en réalité la Guinée a véritablement reculé. Selon lui, de 2010 à 2013, des efforts ont été fournis pour redorer le blason.

Cependant, il estime que de cette date à nos jours plusieurs cas de tortures et d’autres violences sont régulièrement enregistrées. « En fait, ce n’est pas que les violations avaient cessé, ce sont plutôt les informations qui étaient inaccessibles», soutient Mamady KABA. Pour lui, cette situation n’est autre que le résultat de l’impunité des crimes du stade du 28 septembre 2009.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.