Ebola en Guinée : le dernier malade est sorti de l’hôpital

Il n’y a actuellement plus de cas confirmés d’Ebola admis à l’hôpital et plus aucun patient suspect admis au centre de traitement d’Ebola en Guinée.

Le dernier patient connu d’Ebola en Guinée, un vieil homme, officiellement guéri, est sorti du centre de traitement où il avait été admis à N’Zérékoré (sud), ont indiqué mercredi les autorités guinéennes et l’ONG qui gère ce centre.

« Le dernier cas confirmé d’Ebola jusque-là hospitalisé au centre de traitement d’Ebola (CTE) à N’Zérékoré est sorti hier (mardi) soir guéri », a déclaré à l’AFP le responsable de la communication de la Coordination nationale de lutte contre Ebola, Fodé Tass Sylla.

Selon la même source, il « a rejoint son domicile dans le village de Makoïdou », dans la préfecture de Macenta, située plus au nord, a précisé M. Sylla.

Sa guérison a déclenché le compte à rebours de 42 jours – deux fois la durée maximale d’incubation du virus – pour proclamer de nouveau la fin de la transmission d’Ebola dans le pays. La Guinée avait été déclarée débarrassée de l’épidémie le 29 décembre.

La sortie mardi de ce dernier patient a également été annoncée par l’ONG Alima (The Alliance For International Medical Action, qui gère le CTE de N’Zérékoré).

« Il n’y a actuellement plus de cas confirmés admis à l’hôpital, et plus aucun patient suspect admis au CTE pour le moment », souligne Alima dans un communiqué, précisant qu’il avait été admis le 6 avril.

La recrudescence de la maldie avait suscité des inquiétudes. Après le micro cerclage de la zone affectée à N’Zérékoré, la Guinée est de nouveau sur le point de se débarrasser de ce virus maudit. Il faudra encore attendre les 42 jours pour déclarer de nouveau la fin de l’épidémie.

Partie en décembre 2013 de Guinée forestière (sud), l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest a fait officiellement plus de 11.300 morts sur quelque 28.000 cas recensés, à plus de 99% en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

  1. Kadiatou dit

    Espérons que cette annonce n’est pas encore une poudre aux yeux.
    Le gouvernement Guinéen ne nous a pas habituer à la transparence, surtout concernant le cas ebola, de nombreux compatriotes sont morts , par l’incompétence de nkoro Alpha , qui veut tout régenter , qui au tout début à nier l’existence de cette maladie, pensez à former le secteur médical sur l’hygiène hospitalière et la population sur l’hygiène tout court , en passant par les informations radios, télévisés(ça nous changera des mamayas sans importance que la RTG nous affublent continuellement ), affiches.. .
    Éduquer la population sur l’importance de continuer a garder les bons réflexes d’hygiènes, même après ebola, en adoptant une meilleure maîtrise du lavage des mains avec des points d’eaux propres et du savons à défaut de solution hydro alcoolique.
    Merci aux secteurs médicaux Guineens et aux différentes ONG qui nous ont soutenus, paix aux âmes de nos défunts, et courages aux survivants d’ebola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.