Ebola: Mobilisation communautaire pour la mise en place des Comités de Veille à Forécariah

 La population de Forécariah s’est rassemblée massivement le 08 novembre 2014 dans la Commune urbaine de Forécariah, autour des autorités préfectorales et des structures du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG), a annoncé un communiqué de l’UNICEF transmis à notre rédaction.

Ce grand rassemblement des fils et filles de Forécariah constitue une étape essentielle dans le processus de mise en place des comités de veille à travers le pays.

Les comités de veille sont des structures communautaires mises en place dans le cadre de l’accélération de la riposte à l’épidémie à virus Ebola, pour faciliter la circulation de l’information cruciale de réponse à l’épidémie. Ils sont composés de personnes issues des communautés, des personnes responsables, crédibles et motivées pour se mettre au service de la communauté

Souhaitant la bienvenue aux différentes délégations présentes au nom de l’ensemble des populations de Forécariah, le Secrétaire Général chargé de l’administration, Ibrahima Camara, a salué cette initiative et s’est réjoui de la tenue dans sa localité de ce rassemblement important en prélude à l’installation des comités. Il a salué « l’implication de la société civile et de ses bailleurs pour le renforcement des capacités de sensibilisation et la diversification des stratégies de lutte contre Ebola ». Selon lui, « ceci est la manifestation de l’attachement du gouvernement et de ses partenaires à la sauvegarde de la santé des populations ». Réservant une mention spéciale au partenaire d’appui de la stratégie de mise en œuvre des comités de veille, Ibrahima Camara a tenu à rappeler à tous que l’UNICEF « n’est pas un partenaire de la dernière tornade : ils sont aux côtés de nos populations depuis toujours ».

S’adressant à l’assistance en langue locale, le président du CNOSCG a fait un exposé détaillé du concept des comités de veille, mettant un accent particulier sur le rôle majeur qui est dévolu aux communautés dans le processus de mise en place de ces structures : « Ce programme est un partenariat entre la Coordination Nationale de lutte contre Ebola qui coiffe cette démarche, l’UNICEF qui est le partenaire qui appuie cette stratégie, les autorités locales à tous les niveaux et le maillon essentiel de ce processus, la communauté de Forécariah. Ce travail sera fait avec, pour, et par la communauté ». Dansa Kourouma a aussi clarifié le rôle de la Société Civile dans le processus : « En tant que Société Civile, nous sommes des serviteurs des communautés ; notre rôle est donc de faciliter à la communauté la compréhension [et l’appropriation] de ce processus important », d’où cette première étape qui consiste en l’organisation de cette grande réunion d’information avec les communautés.

Au cours de la cérémonie, les représentants des différentes composantes sociales de Forécariah ont réaffirmé leur adhésion à ce projet qui est véritablement le leur. Ainsi, le représentant des guérisseurs traditionnels, celui des jeunes, l’imam de la localité, le pasteur et la représentante des femmes se sont succédés avec un message commun d’adhésion aux initiatives visant à accentuer la réponse à cette maladie qui a causé la mort de près de 1000 personnes dans le pays.

La Chef de délégation de l’UNICEF, Madina Bah, a indiqué que « cette séance de mobilisation sociale est une porte d’entrée pour la mise en place des comités de veille ». Elle a rajouté que « la communauté doit jouer un rôle fondamental dans la lutte contre Ebola en facilitant la circulation de l’information vers les structures chargées de la prise en charge des cas et de la gestion des conséquences de la maladie comme l’appui aux orphelins, aux veuves et autres victimes de la maladie ».

###

À propos de l’UNICEF 
L’UNICEF œuvre pour la promotion des droits et du bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Contacts Presse :

Timothy La Rose – Communication Specialist – Tél: 622 35 02 51 – Email: tlarose@unicef.org

Mme Kadijah Diallo – Information Officer – Tél: 628 68 78 10 – Email: kaddiallo@unicef.org

www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.