Ebola : La Suisse renonce à renvoyer des demandeurs d’asiles dans les trois pays les plus touchés par l’épidémie

Alors que le nombre de victimes de la fièvre hémorragique à virus Ebola ne cesse de croitre, malgré les mesures de riposte, la Suisse renonce au renvoi des demandeurs d’asiles en provenance des trois pays les plus touchés par l’épidémie, à savoir la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone.

L’information a été confirmée vendredi à l’AFP par un porte-parole du Département fédéral (ministère) de justice et police (DFJP).

Ceci dit, les requérants, dont la demande d’asile a été refusée, pourront voir le délai fixé pour leur départ repoussé s’ils en font la demande. De même, le traitement des demandes d’asile en provenance de ces trois pays est également suspendu.

Toutefois, la Suisse prévoit des exceptions pour les auteurs de délits importants en Suisse et les requérants qui représenteraient « une menace pour la sécurité intérieure ou extérieure » du pays.
Selon la même source, le renvoi de Guinéens, de Libériens et de Sierra-Léonais vers des pays tiers est également possible.

Selon l’organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR), depuis août dernier, la Suisse a renvoyé 7 personnes sur quelque 200 requérants d’asile provenant des trois pays concernés.

Dans son dernier bilan publié vendredi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), fait état de 4 960 morts dans huit pays, sur 13 268 cas enregistrés depuis le début de la maladie en janvier, réparti comme suit : 2 766 morts au Liberia, pays le plus touché par l’épidémie sur 6 619 cas recensés, 1 130 morts sur 4 862 cas déclarés en Sierra Leone et 1 054 morts en Guinée sur 1 760 cas enregistrés.

 Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.