Échec au BEPC: ’’L’éducation a régressé à Koubia’’, regrette le Préfet

 

Comme annoncé précédemment, la préfecture de Koubia a enregistré zéro admis au BEPC session 2020.

Une situation qui suscite des interrogations quant au niveau des élèves et la qualité de l’encadrement pédagogique dans cette préfecture située dans la région administrative de Labé.

Au lendemain de cet échec, le préfet de Koubia a mis en place d’une commission chargée d’identifier les raisons réelles de cet échec massif.

A l’issue des travaux, il s’est avéré qu’aucune erreur n’avait été commise, encore moins l’exclusion des copies des candidats qui le soutenaient certains citoyens. Après vérification, il a été constaté qu’aucun candidat n’était à la hauteur des sujets.

“Nous avons commencé par les copies des deux candidats avec lesquels, nous sommes venus et concernant toutes les matières. Ce qui ressort après ce contrôle, est que koubia n’a pas été écarté de la compétition puisque toutes les copies ont été corrigées. Ensuite prenant les mathématiques, nous avons constaté que presque tous les candidats n’ont eu que 02 sur 20 , en physique et chimie aussi la majeure partie n’a eu que 02 .Sur les 191 au minimum les 100 ont eu 02 dans ces trois matières. Ils n’ont pas pu s’en sortir également en dictée question. Il y a des matières avec lesquelles certains ont eu 15 , 16 mais ces derniers se sont retrouvés avec 02 dans d’autres. Après les échanges et la vérification, nous avons pu nous rendre compte que Koubia n’a pas été exclu, c’est la formation qui a manqué. Les élèves doivent redoubler d’efforts, les enseignants dispensent les cours normalement, les encadreurs se concentrent davantage sur leur travail et la direction préfectorale de l’éducation aussi doit jouer son rôle. L’éducation a régressé à koubia”, regrette le préfet, Mamadou Saidou Bangaya Diallo.

De Labé Souelymane Camara pour www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.