Economie-Boké: la Chambre de commerce vers la sécurisation du trafic d’anacarde dans la préfecture

Dans le but de réglementer et sécuriser le commerce de l’anacarde dans la préfecture de Boké, une réunion de concertation a regroupé mardi, 28 février 2017, les acheteurs et collecteurs de la filière de cajou évoluant dans la localité.

Présidée par le responsable régional de la Chambre de Commerce, Industrie et Artisanat de Boké, El Hadj Alimou Diallo, la rencontre vise également le renforcement des capacités des membres de l’Union régionale des acheteurs et collecteurs de noix de cajou de Boké (URACNCB).

Dans sa communication, le président régional de la Chambre de Commerce, Industrie et Artisanat de Boké, El Hadj Alimou Diallo a invité les uns et les autres à coordonner les efforts pour dit-il, lutter contre les collecteurs et acheteurs clandestins de Cajouet limiter les pagailles sur le terrain.

Au sortir de la rencontre, les acteurs de la filière de cajou ont tour à tour exprimé leur volonté d’agir en synergie d’action pour réussir la bataille.

Pour gagner le pari, la Chambre de Commerce, en concert avec les membres de la filière d’anacarde, a déjà procédé à la mise en place d’un bureau composé de 20 membres.

A noter que les membres du bureau en question, a-t-on indiqué, entendent impliquer les autorités locales pour donner plus de force à leur structure.

Mamadouba Camar, correspondant Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.