Economie-Boké: Une nuitée d’hôtel coûte entre 550 à 600.000 GNF dans la CR de Kamsar

Une nuitée dans un des motels coûte entre 550 et 600 mille francs guinéens dans la sous-préfecture de Kamsar, préfecture de Boké, considérée par des promoteurs de motels comme un Eldorado, à cause du taux de fréquentation des infrastructures hôtelières en zone minière.

Aujourd’hui, pour rêver de passer une nuit dans une des chambres d’un motel à Kamsar, il faut, d’abord, s’assurer du volume et de la taille de sa poche.

Ici, des propriétaires de motels sont allergiques à toutes sortes de négociations liées à la réduction des tarifs nocturnes.

Et des missionnaires qui fréquentant cette localité, sont confrontés à cette situation vertigineuse, érigées en système d’administration par des gérants de motels.

En guise d’illustration, la Mission exploratoire du Ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique vient de boucler sa tourner dans la sous-préfecture de Kamsar.

Il s’agissait pour la mission en question, de collecter et remonter les informations liées au prix des infrastructures hôtelières dans la Région de Boké choisie pour abriter la phase d’expérimentation des yeux régionaux, a-t-on appris.

Aux dires des missionnaires, ‘’les motels coûtent moins cher à Sangarédi qu’à Kamsar où, une nuitée dans un motel, se négocie entre 550 et 600.000 francs guinéens par nuit.’’

Or, 651 personnes, hormis les officiels (personnalités), sont attendues à ce rendez-vous capital du 26 novembre à 03 décembre 2016.

Que faire ?

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.