Economie: Boké, ‘’poumon économique de la Guinée’’, à quoi ça sert ?

 

La préfecture de Boké, est considérée par certains, comme ‘’poumon économique de la République de Guinée’’ est et demeure jusque-là, dans un état ordinairement délabré.

Une situation qui s’explique par de nombreuses tristes réalités:

Une fois arrivé dans cette localité, la première des choses qui frappent à l’œil, ce sont entre autres, l’encombrement des voies par des vendeuses de condiments, conducteurs de taxi-motos et la multiplication des nids de poules le long des artères principales et secondaires.

Pourtant, la Région administrative (RA) de Boké, ‘’poumon économique’’ de la Guinée, a abrité le 54ème anniversaire de la fête de l’indépendance nationale.

Le but réel de la fête tournante, est d’aider les capitales régionales à se développer surtout, mettre un terme à l’exode rural avec l’urbanisation et la démographie galopante que connaissent les villes de l’intérieur du pays.

Pour la réalisation d’infrastructures, l’Etat avait alloué de gros moyens pour que la ville de Boké change de visage. Hélas ! Boké manque de constructions dignes de ce nom.

Les pratiques étant différentes d’un lieu à un autre, l’enceinte de la place des martyrs de Boké est teintée de poussières et d’herbes de toute nature.

Tenez. L’obtention de cette portion de terre, comme le rappelait le gouverneur de région, Siba Sévérin Lohalamou, a été la croix et la bannière.

La Tribune officielle qui n’a rien à envier aux autres tribunes. On n’en parle pas. Elle est simplement l’une des destinations de prédilection des malades mentaux (fous).

Boké, poumon économique de la Guinée, manque de commodité, de confort, d’eau, du courant électrique.

Partout, jeunes et femmes sont actifs, sauf ceux de Boké qui réclament l’emploi dans des bars café. Ils sont habités par la paresse, la Mamaya, le gain facile d’argent.

A retenir que la Banque devant assurer l’autonomisation des femmes (Mutuelle Financière des Femmes Africaines), n’a jamais fonctionné depuis son inauguration, a-t-on appris.

A la faveur des femmes mareyeuses de Boké, le président de la République, Pr Alpha Condé avait aussi, offert un camion frigorifique également immobilisé depuis 3 ans.

«Le camion frigorifique n’est pas garé pour faute de carburant. Le problème est que, les bénéficiaires ne parviennent toujours pas, à trouver un terrain d’entente autour de la personne qui doit gérer la MUFFA et le Camion frigorifique garé dans l’enceinte de la résidence du préfet de Boké. Ceux qui disent que c’est par manque de carburant, c’est faux. Les autorités même ont peur à qui confier la gestion de la MUFFA et le camion…», témoignent nos sources.

A quoi sert donc, le slogan ‘’Boké, poumon économique de la Guinée’’ ?

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.