Economie-Boké : La réalisation d’une contournante en débat dans la préfecture

 

La route du centre-ville de la préfecture de Boké est très exiguë et se partage entre piétons, automobilistes, motocyclistes et animaux errants avec l’affluence des sociétés et compagnies Minières dans la Région Administrative (RA) de Boké.

C’est pour justement, inverser cette tendance que le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya, sur instruction du Chef de l’Etat, président de la République, Pr Alpha Condé, a convoqué mardi, 11 octobre 2016, une réunion d’urgence présidée par le Gouverneur de Région Siba Sévérin Lohalamou.

La rencontre a mobilisé outre, une forte délégation du Ministère des Mines et de la Géologie, des responsables des sociétés et compagnies minières évoluant dans la localité, représentants des femmes et jeunes ainsi que ceux de la société civile et de notabilités.

Objectif : partager les préoccupations des autorités politiques et administratives ainsi que celles de la population autour de la réalisation et le revêtement en béton bitumineux d’une contournante qui s’étendra sur 18 km, a-t-on précisé.

Le cout global de l’ouvrage en question se chiffre à 20 millions de dollars américains. D’où la nécessité de solliciter l’aide des Compagnies et Sociétés Minières de Boké.

Présidant la cérémonie, le Gouverneur Siba Sévérin Lohalamou a indiqué que la réalisation de la contournante qui se pose avec acuité, constitue à la fois, un devoir une obligation régalienne pour l’Etat guinéen qui tend la main à ses partenaires de terrain.

Dans sa communication, le Chef de Cabinet du Ministère des Mines et de la Géologie, Ahmed Sékou Kéita a, quant à lui,  réitéré l’engagement de son département à accompagner les autorités régionales dans la matérialisation de leur ambitieux programme en faveur des communautés de Kakandé.

«La réfection et l’entretien de la voirie urbaine et l’emploi des jeunes», sont entre autres sujets épluchés par les autorités locales et leurs interlocuteurs.

A l’heure, aucune des sociétés et compagnies minières ne s’est clairement déterminée sur la question mais, elles s’engagent à rendre fidèlement compte à leurs hiérarchies.

A noter que, le prochain rendez-vous est fixé au 20 octobre 2016 au même endroit. Une manière pour les responsables miniers d’harmonisation de leurs points de vue sur la question.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.