Éducation : Les cours reprendront mercredi (Porte-parole du Gouvernement)

Après la folle journée meurtrière à Conakry, Syndicat et gouvernement annoncent avoir obtenu un accord qui a permis de suspendre la grève, qui a endeuille de nombreuses familles.

Lundi, au moins 5 personnes ont été tuées par balles, plus d’une trentaine de blessés et des dégâts matériels importants, dont un commissariat saccagé par des manifestants en colère.

Les autorités profitent de cette suspension de la grève par des responsables syndicaux, qui ont été critiqué par la base, pour annoncer la date de reprise des cours.

« J’ai le plaisir d’annoncer aux élèves et aux parents d’élèves que les cours reprendront normalement sur toute l’étendue du territoire à partir de ce mercredi 22 février 2017 » , a annoncé Albert Damantang Camara, ministre en charge de l’Enseignement Professionnel, et porte-parole du gouvernement.

Par ailleurs, rassure-t-il, « des dispositions sont en train d’être prises pour que le calme revienne dans la cité » après plus de deux semaines de grève.

A Labé comme dans d’autres endroits du pays, la base crie à la trahison des responsables syndicaux.

Ce mardi, un calme précaire règne dans certains endroits de la capitale, mais l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, réputé être le centre de contestation du régime Condé, reste impraticable, la circulation est toujours bloquée, alors qu’un important dispositif de sécurité a été déployé sur les lieux, de même sur le long de l’autoroute Fidèle Castro.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.