El hadj Mamoudou Soumah, l‘autre Kountigui de la Basse- Guinée

 « Il y a des gens qui ne savent pas pourquoi ils sont en Basse-Guinée. Il y a des gens aussi qui ne savent pas pourquoi ils ont quitté leur terroir et il y a des personnes, en fin, qui ne savent pas pourquoi cette communauté, le bon Dieu a fait qu’elle est différente des autres communautés. »

  Ce sont là quelques mots d’El hadj Mamoudou Soumah, ancien Maire et qui devient le nouveau Kountigui de la Basse Côte.

 En conférence de presse à la Maison commune des journalistes, El hadj Mamoudou Soumah, qui n’est pas encore installé, déplore les conditions dans lesquelles vivent les communautés de la Basse Guinée.

 « Aujourd’hui, la Basse-Guinée souffre beaucoup. Elle souffre du fait que nous avons oublié l’enseignement de nos ancêtres. C’est maintenant qu’on apprend tel ou tel est un étranger, donc, il ne doit pas être là. La Basse Guinée souffre aussi d’avoir perdu ses vertus. Est-ce que c’est des apports extérieurs qui font qu’on a perdu ces vertus ? Moi, personnellement, je dis non. On souffre parce que nous avons perdu notre âme. En Basse Guinée, nous avons le cœur dur, nous sommes devenus méchants et égoïstes. Donc, ce n’est pas l’apport de l’extérieur ou des autres territoires que nous sommes comme ça, mais je dirai c’est nous-mêmes. […] Revenons sur les traces de nos ancêtres pour que nous puissions nous unir et sauver la Basse Guinée et la Guinée. »

 

Alors qu’El hadj Sékouna Soumah,  qui bénéficie du soutien du pouvoir en place, mais décrié par ceux l’ont élu, le nouveau Kountigui de la Basse Guinée, mais qui n’est pas encore installé qualifie El hadj Sékouna Soumah d’usurpateur.

 

 «Moi, je ne suis pas du tout gêné, parce que l’autre ne répond pas aux critères établis par les sages de la Basse Guinée. Il a fait une usurpation de titre. Chez nous en Basse Guinée, ce n’est pas l’Administration qui installe les sages. Et même les chefs coutumiers n’installent pas les sages. Donc, nous avons à faire à quelqu’un qui a été installé par l’Administration. Donc, ici en Basse Guinée jusqu’à nouvel ordre, la seule autorité morale qui n’est pas sous les ordres de l’Administration, ni d’un parti politique, c’est moi El hadj Mamoudou Soumah. ».

 

Sidiki Mara, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.