Élections communales : Cellou Dalein demande à ses militants de rester mobilisés

Au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, samedi 19 novembre, Cellou Dalein Diallo a exprimé quelques inquiétudes sur la situation sociopolitique du pays, notamment sur l’accord politique du 12 octobre, qui prévoit la tenue du scrutin communal en février 2017.

Le leader de l’UFDG a invité ses militants à la mobilisation, au cas où le pouvoir ne respecterait pas ses engagements, sur les conclusions de l’accord politique car, prévient-il, ‘’nous défendons nos signatures’’

« Je voudrais vous inviter à rester mobilisés parce que vous voyez les signes, il faut qu’on garde notre capacité de mobilisation, il faut que nous soyons prêt à tout moment à réagir. Nous sommes allés au dialogue avec bonne foi, nous avons signé les accords, ils font l’objet de toutes sortes d’attaques, nous les défendons parce que nous défendons nos signatures ».

Devant l’enjeu électoral lié au scrutin communal, le Chef de file de l’opposition parle de panique à bord :

‘’Le régime s’affaibli tous les jours, il y a des adhésions à Conakry et à l’intérieur du pays, c’est parce que les gens ont compris que ce pouvoir n’est pas à la hauteur de la mission qui devrait être le sien.  Mais je pense que c’est la panique qui est à l’origine de ces agissements. Ils sont paniqués parce que les élections qui s’annoncent, ils se rendent compte que l’UFDG prend de l’avance sur le RPG’’, estime Cellou Dalein Diallo.

 

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.