Elections en Guinée : le PNUD à l’écoute de l’opposition

L’opposition républicaine multiplie les contacts, les échanges afin de jouir d’une élection présidentielle sincère, pendant que les autorités de Conakry n’en ont cure. C’est ainsi qu’une mission du bureau régional du PNUD basé à Dakar a été reçue hier mardi par l’opposition républicaine au siège de l’UFR, à Matam. Loin des camera et d’autres projecteurs, les deux parties ont largement échangé. Et en voici la quintessence donnée par le porte-parole Aboubacar Sylla. Lequel craint par ailleurs de gros risque d’implosion.

«Comme vous le savez le système des nations unies et particulièrement le PNUD est impliqué dans le processus électoral guinéen qu’il soutien et finance depuis de longues années. Donc nous avons discuté avec cette délégation, nous l’avons informée des problèmes liés au dialogue politique, nous avons également parlé du processus électoral, nous avons parlé en troisième position de l’institution nationale indépendante des droits humains que nous avons récusée dont nous avons dénoncé la manière par laquelle la loi a été promulguée par le Président de la République, et puis en quatrième position nous avons parlé du recensement général de la population dont nous avons demandé la reprise compte tenu des anomalies et incohérences qu’on a constatées au niveau des résultats préliminaires publiés par le ministère du Plan. (…) La Guinée s’achemine inexorablement vers une véritable confrontation si ces manquements que nous avons énoncés ne sont pas corrigés, le dialogue n’est pas renoué, si le consensus n’est pas recherché, si la loi et la constitution ne sont pas respectées, si la CENI continuait sa fuite en avant, donc il y a de grands risques pour que l’instabilité politique s’invite en République de Guinée. »

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

  1. […] Elections en Guinée : le PNUD à l’écoute de l’opposition […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.