Élections locales : Le PUP cherche un allié

 

Alors que la date des élections communales et communautaires est annoncée en février 2017, le Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) se réveille.

L’ancien parti au pouvoir sous l’ère Lansana Conté, cherche à remobiliser ses militants à 4 mois des élections communales.

Au cours d’une assemblée générale tenue samedi au siège du parti à la Camayenne, le président du parti, Fodé Bangoura, appelle ses militants à la mobilisation.

Conscient  de l’enjeu électoral et la faible mobilisation de ses militants lors des dernières consultations électorales, le PUP cherche un allié, tout en excluant le RPG dans cette démarche :

« Le PUP n’est pas la cinquième roue. Pendant ces élections législatives, si nous présentons des listes, c’est bien. Pour ceux qui voudront d’alliance, nous allons le faire avec tout le monde, sauf le RPG », a fait savoir le président de cette formation politique.

A la veuille de la présidentielle de 2015, le PUP a traversé une crise de leadership qui a permis à Fodé Bangoura de se hisser à la tête du parti.

Aujourd’hui,  l’ancien homme fort du régime Conté, dit vouloir reprendre le symbole du feu président Lansana Conté.

Parviendra-t-il ? Attendons de voir.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.