Électrification de la Guinée :objectif, connecter plus de 721 000 ménages d’ici 2020

Le programme d’électrification de la Guinée est loin de connaitre des résultats escomptés. C’est pourquoi, le ministre de l’Hydraulique et de l’Energie est récemment revenu sur cette situation pour faire un état des lieux de la mise en œuvre du Programme des Nations Unies relatif à l’énergie durable pour tous (SustainableEnergy For ALL), dans notre pays et déterminer les conditions de sa faisabilité opérationnelle.

Au cours du Conseil des ministres du jeudi, Cheick Taliby Sylla a rappelé les trois objectifs visés d’ici 2030 par le programme lors de son lancement par le Secrétaire Général des Nations Unies en 2012, à savoir : assurer l’accès universel aux services énergétiques modernes; doubler le taux global de l’efficacité énergétique ; doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial pour atteindre au moins 30% de l’offre d’énergie.

Il a informé que compte tenu de son potentiel énergétique, la Guinée est choisie par les Nations Unies comme l’un des quatre pays africains pour lancer l’initiative sur l’énergie durable pour tous sur le continent. C’est d’ailleurs à juste titre que le ministre a annoncé que la Banque Mondiale a financé cinq projets d’étude dans le secteur de l’énergie pour atteindre les objectifs de l’initiative ‘’énergie durable pour tous’’ pendant la période 2015-2017.

Il s’agit notamment de : renforcer des capacités du Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique et de créer une cellule PPP ; élaborer un atlas des sites hydroélectriques et la conception d’une  stratégie de développement du potentiel hydroélectrique de la Guinée ; élaborer d’un plan intégré pour l’électrification des mines ; définir d’un système de suivi et évaluation des principaux indicateurs sectoriels ; élaborer d’un prospectus d’investissement pour garantir l’accès universel à l’électricité.Il a déclaré que dans le cadre de la mise en œuvre du programme de l’énergie durable pour tous en Guinée, l’objectif est de permettre l’accès à l’électricité pour tous à l’horizon 2030.

Dans un premier temps, rapporte-t-on, il faudra connecter plus de 721 000 ménages d’ici 2020, soit près de 36,6% de la population contre 18% de connexion légales en 2015. On est  vraiment loin, malgré les promesses faites par Alpha Condé.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.