Elie Kamano et Cie enfin libérés

L’artiste reggaieman Elie Kamano qui a été arrêté lundi, suite à l’interdiction de manifester sur la place publique, en compagnie de certains de ses partisans, vient de recouvrer la liberté.

Le reggaieman qui avait projeté une manifestation pour protester contre un projet de révision de la Constitution, qui permettrait à Alpha Condé de briguer un troisième mandat, a été finalement libéré, de même que ses trois compagnons arrêté dans les mêmes circonstances.

Son avocat, Me Béavogui s’est réjoui de cette libération, et estime « que le dossier était vide ».

Le représentant du parquet « nous a dit de ne pas écouter les gens et de ne pas dénigrer le président de la République, que moi personnellement ma voix compte beaucoup, de tout faire pour m’entendre avec lui, dans mon intérêt », a-t-il déclaré à l’AFP peu après sa libération.

A noter que c’est la troisième  fois que le raggaieman est arrêté en Guinée pour offense au Chef de l’Etat.

La première fois, c’était en 2014 et sa seconde arrestation c’était au mois de février dernier, lors de la grève des enseignants aux quels il a apporté un soutient.

Alexis Lamah, Kababachir.com

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.