Elie Kamano à la DPJ : ‘’Nous sommes là pour soutenir l’artiste…..’’ réagit Dr Faya

 

Comme annoncé dans nos précédentes éditions, l’artiste reggaeman guinéen Elie Kamano est convoqué ce mercredi à la Direction de la Police Judiciaire, sise dans la Commune de Kaloum.

Elie Kamano a bel et bien répondu cette convocation du Procureur de la République, qui s’est auto saisi du dossier, qui oppose l’artiste reggaeman aux autorités de Conakry. Elie Kamano est accompagné à la DPJ par certains leaders politiques en l’occurrence, Dr Faya Milimono du Bloc Libéral, Mohamed Lamine Kaba du FIDEL, Honorable Ousmane Gaoual Diallo député du groupe parlementaire ‘’Les libéraux Démocrates’’, des leaders d’opinion comme, Youssouf Camara du Mouvement ‘’Tout Sauf Alpha ‘’ (TSA) et plusieurs hommes des médias qui attendent Elie Kamano et sa suite devant les locaux de la DPJ.

Interrogé par Kabanews sur la raison de la présence des leaders politiques à la DPJ, Fyay Millimono du Bloc Libéral a répondu ‘’Elie Kamano est là avec un pool d’avocats, nous sommes là pour lui soutenir’’ a-t-il déclaré. Et Dr Faya Milimono de poursuivre : ‘’On lui reproche d’outrage au Chef de l’Etat, nous voulons bien savoir c’est quoi cet outrage au président de la République, parce qu’en fait dans notre pays, on confond la vérité à l’injure. C’est ça le drame de notre pays. Quand vous dites la vérité, on dit qu’il insulte, il y a une différence entre l’injure et dire la vérité’’.

Présent sur les lieux, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a abordé dans le même sens : ‘’Toutes les personnes qui se battent pour la liberté dans notre pays sont menacées. Nous nous battons sur des valeurs, nous n’avons pas peur de payer pour ça, nous n’avons pas peur d’aller en prison pour nos idées, mais nous continuons à les exprimer en liberté ou dans les prisons afin que notre pays change afin que les guinéens et les guinéennes se retrouvent ensemble en harmonie pour construire une nation libre et démocratique. Donc le passage d’Elie Kamano aujourd’hui ne nous étonne point. Le RPG commence toujours comme ça en fabricant d’abord des mensonges et petit-à-petit on tire sur une toile d’araignée autour de la personne et comme les institutions judiciaires ne sont pas totalement indépendantes dans notre pays, elles obéissent aux injonctions de l’Etat pour faire taire telle ou telle personnalité ’’ .

Au moment où nous quittions les lieux, Elie Kamano, qui a passé plus d’une heure et demie dans les locaux de la DPJ, était toujours sur interrogatoire.

Pour rappel, l’artiste reggaeman Elie Kamano a échappé vendredi dernier à un enlèvement de la part des hommes armés à bord d’une pick-up non immatriculé, et c’est grâce au ministre des Droits de l’homme qu’il a échappé, avant d’être convoqué ce mercredi à la DPJ pour outrage au Chef de l’Etat.

Nous y reviendrons

Abdoul Wahab Barry, Kabanews

  1. kotandimi dit

    La guinee conakry, pays de reglement de compte , pays de doumbelane, pays de sans loi…supportons elie, si non demain ca sera notre tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.