Élim.CAN2017 : la Guinée tenue en échec par le Malawi, devant son public

Après deux ans sans jouer ses matchs à domicile à Conakry, à cause du virus Ebola, le Syli national a retrouvé la pelouse du Stade du 28 septembre ce vendredi 25 mars au compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue en 2017 au Gabon. C’est devant un public fortement mobilisé pour célébrer le retour de l’équipe guinéenne à la maison, que la Guinée a été tenue en échec par le Malawi (0-0).

Pourtant peu après le coup d’envoi de la rencontre, le Syli national s’est montré déterminé à arracher les trois points qui sont enjeux. Il maîtrise durant une bonne partie de première mi-temps le milieu de terrain, mais ne parviendra jamais à prendre le dessus sur l’équipe adverse. La défense malawite réussit à repousser les tentatives d’incursions guinéennes. C’est sur ce score nul et vierge que les deux formations rejoignent les vestiaires.

Au retour, les poulains de Luis Fernandez essaient de sauter le verrou et trouver le chemin des filets. Mais comme à la première période, les guinéens n’arrivent pas à concrétiser leurs occasions. Le score (0-0) restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Les supporteurs du Sily qui ont cru jusqu’au bout que leur équipe allait s’imposer ne cachent plus leur déception. Sur la tribune, des amateurs du ballon rond scandent «Syli zéro, syli zéro…». Quelques projectiles sont jetés sur la pelouse, les joueurs rapidement évacués par le staff. Parallèlement, les joueurs du Malawi sont acclamés et longuement applaudis par le public, visiblement séduit par leur style de jeu et leur détermination à ne pas se laisser vaincre.

À la sortie, des échauffourées éclatent entre supporteurs et agents de maintien d’ordre postés à l’esplanade du stade. Ces derniers lancent quelques grenades lacrymogènes contre les jeunes en colère. Peu après, le calme est revenu sur les lieux.

Avec ce résultat, le Syli a considérablement réduit ses chances de qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, car l’autre rencontre qui opposait le Zimbabwe au Swaziland s’est également soldée par un nul (1-1). Ce qui permet à ces deux équipes d’occuper la tête du groupe avec 5 points chacune, alors que guinéens et malawites ne comptent que 2 petits points.

Ces deux formations se croiseront à nouveau mardi prochain, 29 mars, au Malawi pour le match retour. Une rencontre au cours de laquelle le Syli national de Guinée n’a pas droit au faux pas, à moins qu’il ait renoncé préalablement au rendez-vous gabonais.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.