Emballo répond à Alpha : ‘’ Nous ne sommes pas des pays voyous qui hébergent des bandits…’’

En réaction à la fermeture des frontières entre la Guinée et son pays, le Président de la Guinée-Bissau a déclaré récemment que son pays ne pourrait en aucun cas constituer une menace contre la Guinée.

Oumarou  Emballo a dit à qui veut l’entendre que : « Nous, nous ne fermerons jamais nos frontières avec la Guinée Conakry. Nous ignorons le motif d’une telle décision. De notre côté, sachez qu’il y a aucune menace contre son pays. Nous ne sommes pas des pays voyous ou des États qui hébergent des bandits pour déstabiliser un autre État. Nous déplorons une telle décision de sa part », a-t-il martelé.

Sur le différend qui l’oppose avec le chef d’État guinéen Alpha Condé, Umaro Sissoco Embalo tente d’apporter des explications : « Le différend entre Alpha Condé et Moi est un problème mineur si on les compare avec les intérêts supérieurs de nos deux Etats. Le président Alpha peut avoir ses raisons que moi j’ignore ce que je peux vous assurer que nos deux pays continueront d’être de bons voisins et bons amis », a-t-il déclaré.

Rappelons que ces deux Guinée partagent une frontière commune de 324 km au Nord-ouest de la Guinée.

A moins de deux semaines de la présidentielle, la Guinée a décidé de fermer ses frontières avec trois pays voisins sur les six qui l’entourent, à savoir, la Sierra Léone, le Sénégal et la Guinée-Bissau.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.