Embalo soutient Dalein : la revanche jusqu’à la lie

Il n’a jamais varié. Il est resté constant dans sa revanche à l’endroit d’un président guinéen méprisant. SissocoEmbalo entend faire payer à Alpha Condé, son outrecuidance.

Déjà, en janvier 2020, il démêle l’écheveau : « Cellou, c’est mon parent peul. Si je peux le soutenir de quelque façon que ce soit, je le ferai. » Par ce biais, « Je ne cherche pas l’apaisement avec Alpha Condé, il m’a fait trop de mal. J’attends ses excuses. Il a soutenu mon adversaire, mais il ne s’est pas arrêté là. Il n’a aucun respect pour moi, et je n’ai aucun respect pour lui. » C’est donc la revanche jusqu’à la lie.

Aujourd’hui en tout cas, dans un entretien accordé à JA, Sissoco Embalo ne semble pas changer : « Je le soutiens, les choses sont claires. Cellou, c’est mon frère, mon candidat préféré pour la Guinée. Si j’étais Guinéen, je voterai pour lui et Alpha le sait ! »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.