Emploi jeunes et programme formel avec FMI : le RPG, en flagrant délit de mensonge

Le RPG est en lambeaux, pourrait-on dire. Les échecs de son leader est patent et appelle à une désillusion sans commune mesure. Partout, on cherche des boucs émissaires pour justifier l’échec. Pour le parti au pouvoir, ce sont les opposants qui ont empêché le changement tant prôné à prendre corps. C’est ce qui est absolument faux. En désespoir de cause, on indexe Ebola.

Seulement, avant Ebola, le bateau Guinée tanguait. Le pilote Alpha avec. Il n’empêche, certains faiseurs de roi du RPG rappelle : « En dépit des effets négatifs de la maladie à virus Ebola, sous le leadership du Président Alpha Condé, la Guinée a conduit avec succès le programme formel de la 6ème et de la 7ème revue avec les institutions de Breton Woods (le Fond Monétaire International et la Banque Mondiale). Dans la même dynamique, sous la clairvoyance du Pr Alpha Condé, la Guinée accueillera cette semaine une délégation de ces institutions financières pour la 8ème revue qui permettra à la Guinée d’accéder aux ressources financières additionnelles pour booster son développement dans les secteurs de la santé, de l’éducation et des infrastructures routières. »

Soyons honnêtes, avec nous-mêmes ! La Guinée n’a jamais autant de difficultés à améliorer le panier de la ménagère que sous le magister d’Alpha Condé. Le parti au pouvoir jure sur le palpitant que c’est bien le contraire. Il accuse l’opposition de vouloir « troubler l’ordre public tout en empêchant des investisseurs de venir créer de l’emploi pour la jeunesse et de la richesse pour la nation Guinéenne. » De quel emploi parle-t-on ? De quels investisseurs parle-t-on et de quelle richesse parle-t-on ?

Plus personne n’est dupe ! Ce RPG-là est pris en flagrant délit de manipulation. Un point, un trait.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.