En Algérie, la contestation reste forte après le retour du président Bouteflika

Abdelaziz Bouteflika, dont la candidature pour un cinquième mandat a déclenché le mouvement de protestation, était hospitalisé à Genève. Le pouvoir reste muet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.