En attendant la messe de requiem du RPG-Arc-en-ciel (Par N’Faly KABA)

A lire la liste nationale duRPG ARC-EN-CIEL à cette farce électorale qui rappelle les dernières heures du régime de Feu Général Lansana CONTE, une seule préoccupation prévaut pour les patriotes guinéens : à quand l’avènement du changement avec une vraie rupture ?

De tous les maux et péchés pour lesquels le guinéen ne pardonnera jamais à ce vieux moribond de mon Beau Chocco, c’est de nous avoir fait regretter tous ses prédécesseurs. Le sinistrement record de Dadis lié à la perpétration de viols diurnes au Stade du 28 septembre a été battu par les morts par balles lors de l’enterrement des militants du FNDC. Mêmes les rebelles du RUF en Sierra Leone, n’ont pas voulu dépasser ces limites. S’attaquer aussi à une autorité morale comme le Khalif Général du Fouta, est le dernier acte ou je dirai, le paroxysme de l’incurie et de la désinvolture de ce régime abjecte.

En entendant que le courroux de Dieu ne s’abatte sur ces impies, je voudrais exhorter au pardon collectif et à la cohésion de l’ensemble du peuple de Guinée. Il est important que nous (Malinkés), qui, malheureusement, sommes confondus et avions posé suffisamment d’actes pour que cet homme tienne aujourd’hui les rênes de notre État, sommes obligés à être les premiers à consoler nos frères du Fouta. La répression a atteint une dimension communautaire, c’est à dire, ayons la force et le courage de l’avouer : elle vise singulièrement nos sœurs et frères peulhs. Nous implorons Dieu le Tout Puissant, afin de nous éviter une conflagration ethnique en Guinée !

Amen !

Nfaly KABA

Coordinateur FNDC Allemagne

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.