En Iran, 38 ans de prison et 148 coups de fouet pour une militante des droits de l’homme

La sentence à l’encontre de l’avocate Nasrin Sotoudeh, condamnée pour des motifs liés à son activisme en faveur des droits humains, est inhabituellement lourde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.