En savoir plus… Pita : la fièvre hémorragique Ebola gagne du terrain

La fièvre hémorragique commence à gagner du terrain dans la préfecture de Pita. Un second cas de décès a été confirmé par les services sanitaires dans le district de Wansan sous-préfecture de Timbi Tounni. La victime, un jeune vacancier est décédé le lundi 11 août dernier dans la capitale après avoir passé quelques jours dans cette localité.

Dans cette même poussée de l’épidémie que le président disait lors de toute première conférence de presse être sous contrôle, une autre femme de Saloubhé qui avait entré en contact avec la première victime venue de la Sierra Leone est sous surveillance après avoir présenté des symptômes de la maladie.

Ces cas positifs ont semé la psychose générale chez les populations qui ne savent plus de quel se vouer.
Joint au téléphone par notre rédaction le préfet de Pita Sadiouma Cissé affirme que des investigations sont en train de mettre mener sur le terrain pour retrouver toutes les personnes qui ont rentré en contact avec le jeune dans le district de Wansan.
Selon des sources concordantes, ce jeune a participé à un tournoi de foot bal organisé dans cette circonscription ce qui d’ailleurs compliquera les identifications.

S’agissant de la femme qui est hospitalisée à l’hôpital préfectoral un confrère joint sur place précise « la femme qui était en contact avec la première victime a présenté des symptômes. Elle n’est pas morte pour le moment ».
Nous y reviendrons.
Sally Bilaly Sow correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.