Enquêtes préliminaires sur l’agression de Sylla: la version de Damaro

Les enquêtes qui doivent être attentées contre les auteurs et autres commanditaires de la tentative d’assassinat d’Aboubacar Sylla sont déjà renvoyées pour la semaine des quatre jeudis. Selon la majorité présidentielle, à travers Damaro Camara, cette affaire de Sylla est fausse. Extrait de la déclaration du député face à la presse nationale.

« J’ai demandé à un haut responsable de la Gendarmerie qui m’a dit que les enquêtes préliminaires ont relevé, premièrement que là où monsieur Aboubacar Sylla a indiqué qu’il a été agressé et que sa vitre a été cassée, on n’a trouvé sur place aucun tesson de vitre. Peut-être que ses assaillants se sont précipités pour tout ramasser aussi. Et deuxièmement, à cette heure de la nuit, personne n’a vu le véhicule tourné ni entendu un coup de feu », estime le député belliqueux, digne remplaçant d’un certain Alhassane Condé, aujourd’hui bien malade.

Pour le député du RPG, c’est à cause des affaires qu’il qualifie de louches que Sylla a vu sa voiture être prise pour cible. « Donc je me dis que c’est peut-être possible mais certainement à cause des affaires louches dans lesquelles il est impliqué il est aussi possible que ce sont ces messieurs qui veulent lui régler son compte. Mais nous, il ne nous intéresse pas et il ne nous empêche pas du tout de dormir. On n’a pas besoin de le voir mort mais plutôt vivant pour qu’il assiste à la Guinée qui s’améliore», accuse-t-il.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.