Et si le déconfinement a déjà commencé ?

Déconfinement ! Ce mot est désormais dans les mœurs en Guinée aussi. Eh bien, il est même observé dans bien des lieux, notamment dans la capitale guinéenne. Un petit tour dans certains quartiers de Conakry permet de se faire une certaine idée. C’est ainsi qu’on s’est rendu sur la transversale T6 donnant sur la voie principale de Lambanyi-Sonfonia.

Ici, si avant, il n’y avait aucune âme qui guette la moindre ambiance, aujourd’hui, bars, gargotes, motels ont rouvert. Du moins partiellement. Si certains entrebâillent les portes, d’autres ne se cachent plus. Tout est ouvert et la musique mise en fond sonore. Des voitures déambulent. Des tables et chaises ornent les espaces nostalgiques de ce monde bouillonnant. D’un côté, l’alcool se sirote, ça discute politique, de Corona, de galère générale, d’ambiance perdue et de football retrouvé en Allemagne et ailleurs.

On a aussi remarqué la présence de certaines mesures sanitaires : de l’eau et du savon. Sauf que certains s’en moquent ou mouillent juste une main et franchissent le seuil pour s’installer. Plus personne ne les interpellent. Les mesures de distanciation sont carrément ignorées, partout où on est allé. A la T6, du rond-point sur Le Prince jusqu’au terminus, même ambiance. Même constat. A des différences près.

Ici, pour tout dire, on se déconfine…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.