Et si le problème était Alpha Condé lui-même ?

« Je souhaite que le Président de la République, après huit ans réalise que tout ce qu’il a servi à ce peuple n’a fait que créer les tensions. On est allé comme un serpent de mer pour aboutir à la situation actuelle. Il y a tellement de problèmes qu’on ne sait même pas s’il a tenu un micron des engagements qu’il a pris en 2010. »

Cette lecture faite par un ancien allié d’Alpha Condé, en l’occurrence Lansana Kouyaté ne pas mieux présenter la gouvernance actuelle. C’est à se demander si les différentes crises ne sont pas une conséquence de l’amateurisme de Sékhoutouréya. Visiblement, le problème de la Guinée, c’est bien Alpha Condé lui-même. Ce n’est ni la faute à un ministre coopté par lui-même, par militantisme, appartenance ethnique ou tribale ou par copinage. Ce n’est encore ni les syndicats, encore moins les opposants. Alpha Condé joue avec le feu et à sa guise.

Il n’est donc question de chercher outrageusement des boucs émissaires ou des poux sur des crânes rasés. C’est dire qu’il change de ministres ou pas, les mêmes causes produiront les mêmes effets. Le PEDN est quant à lui catégorique. Pour le parti, le problème de la Guinée actuellement, c’est Alpha Condé et non ses ministres. « C’est une façon de contourner le problème qui est là en face. Il faut d’abord payer les 40% des enseignants et les 8 millions GNF comme salaire de base parce qu’en tant qu’Etat, ils peuvent le faire. Il a changé combien de fois les ministres ? Qu’est-ce-que cela a changé ? Rien ! Le vrai problème c’est lui-même. Il est incompétent, il n’a pas de respect pour les Guinéens, il ne prend pas en considération les préoccupations les plus essentielles, et surtout, il n’a pas de modèle pour diriger un pays comme la Guinée. Il n’est pas à la hauteur. C’est cela la vérité », a dit dans la presse locale, le chargé de com du PEDN François Bourouno.

Qu’on ne se trompe pas !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.