Et soudain, Ismaël Condé (UFDG) devient escroc !

Il n’a pas été escroc durant tout ce temps qu’il fut vice maire de Matam. Et soudain, il le devient par le truchement « de la terre, de la mer et des 9 cercles de l’enfer ». Ismaël Condé, transfuge du RPG a donc une forte capacité de mutation : d’élu local à la libre expression du RPG à escroc qu’il faut traîner devant les tribunaux.

Décidément, le parti au pouvoir n’a jamais digéré le départ du vice maire de Matam pour l’UFDG et de l’accueil que ce parti d’opposition lui a réservé. Sinon, depuis que cette prétendue histoire d’escroquerie a été mise à la place, Ismaël n’a eu de cesse de rappeler qu’il n’est ni négociant, ni signataire d’un quelconque contrat lié à l’assainissement dans la Commune de Matam. Une fois qu’il débarque à l’UFDG, l’appareil judiciaire s’est mis en branle, alors que depuis le 25 février 2020, une sorte de plainte avait été déposée au TPI de Mafanco, mais, il aura fallu que juillet sonne et que Ismaël débarque à l’UFDG, pour qu’il soit pris comme escroc.

Comme le dit si humoristiquement Ousmane Gaoual Diallo, « Quand vous êtes au RPG, vous pouvez spolier les fonds publics, escroquer les gens, injurier qui vous voulez, il ne vous arrivera rien, car c’est ainsi qu’ils vous réduisent en esclavage »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.