Etats-Unis : les migrants africains sont des « animaux » selon Donald Trump

Le président américain Donald Trump a traité les migrants africains d’animaux et suscitent la polémique aux Etats – Unis.  Il s’agit d’une phrase prononcée par le numéro un des USA lors d’une réunion diffusée en direct à la télévision.

Pour lui, les immigrants illégaux  sont des « animaux ».« Ce ne sont pas des hommes, ce sont des animaux » a souligné Donald Trump relayé par RFI. L’homme entend les renvoyer dans leurs pays d’origines. « Nous les expulsons à un rythme jamais vu auparavant » a t-il soutenu. Ces propos de Donald Trump jugés racistes ont suscité de vives polémiques. On se rappelle que Donald Trump avait invité à la Maison Blanche une vingtaine de sympathisants, élus locaux californiens farouchement opposés à la loi « sanctuaire » dont l’objectif est de limiter au maximum toute collaboration avec la police fédérale anti immigration. « Nous avons les lois les plus stupides du monde en matière d’immigration, mais nous allons nous en occuper »  a t-il laissé entendre accusant la loi californienne de servir de refuge aux délinquants « les plus vicieux de la Terre comme les membres du gang MS13 ».

Face à cette accusation de Donald Trump, le gouverneur de Californie a répliqué sur Twitter. Pour lui, Donald Trump ment sur l’immigration, il ment sur la criminalité. Aussi, précise t-il : « Nous, citoyens de la 5e économie mondiale, ne sommes pas impressionnés ».

people.beninwebtv.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.