Explication de vote: Voici les arguments de l’Alliance Républicaine

Au cours d’une plénière ce jeudi 23 février à l’hémicycle, le nouveau code électoral révisé, le code des collectivités, la loi organique sur la Cour suprême, ont été adoptés à la majorité des voix des députés. Sur les 113 députés inscrits, seuls  93 sont présents à cette plénière

L’Alliance Républicaine, qui rejette ce code électoral révisé, a décidé de bouder les travaux. L’Honorable Ibrahima Deen Touré apporte des explications sur la position de son groupe parlementaire:

« Je voudrais que nous comprenons tous qu’au plan normatif et même allégorique, 99% d’ordre plus 1% de désordre est égal à 100% de désordre, ce qui s’illustre aujourd’hui  par le projet de code électoral qui est empoisonné par un seul article comportant le point 2 des accords politiques du 12 octobre 2016.

En conséquence de ce qui précède, on aurait bien aimé voter contre ce projet d’amendement pour le rejeter au nom du peuple mais notre motion de procédure relatif au scrutin secret a été illégalement refusé. Nous avons donc décidé de ne pas participer à ce vote, parce que émaillé de violations de règlement intérieur de l’Assemblée qui somme toute une loi organique. »

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.