Explosion d’une grenade à Labé : Un militaire à la retraite inculpé

L’affaire de l’explosion d’une grenade a Labé, qui avait coûté la vie à quatre enfants le 7 juin dernier défraie la chronique dans la ville de Karamoko Alpha Mo Labé. Après l’annonce de l’ouverture d’une enquête, un militaire à la retraite a été arrêté et présenté aux autorités judiciaires de la région.Après la perquisition de son domicile, le Capitaine Hassimiou Diallo, militaire à la retraite a été arrêté et se trouve en ce moment à la Maison centrale de Labé.Le Chef du quartier de Poréko, la localité où le drame s’est produit, revient sur le film de son arrestation.   « C’est le mercredi dernier que la brigade de recherche m’a appelé le matin pour me dire qu’ils  m’attendent à Dionga où l’explosion de la grenade a eu lieu le dimanche. Directement, j’ai appelé le chef secteur de Dionga et nous sommes allés ensemble sur les lieux pour servir de témoins. Aussitôt arrivés, les services de sécurité nous ont fait comprendre qu’ils sont là pour faire une perquisition dans les domiciles des militaires retraités. Donc nous avons commencé par le domicile du capitaine Hassimiou qui, sans difficulté nous a autorisés de fouiller sa maison. Après avoir fini de fouiller l’intégralité de la maison en vain, ils se sont dirigés vers les toilettes externes. C’est là qu’ils ont retrouvé un vieux sac ; à l’intérieur du sac se trouvait un bidon de 10 litres qui contenait trois grenades identiques à celle qui a explosé, qui était suspendu dans les toilettes. Interrogé par les agents si les grenades lui appartiennent, le capitaine Hassimiou a répondu par la négation, tout en reconnaissant qu’elles ont été retrouvées dans ses toilettes. Selon lui, il ne connait pas qui a déposé ces grenades à cet endroit, et que c’est l’œuvre de ses ennemis, de préciser qu’il est victime d’une haute trahison » explique Ibrahima Sory Diallo.L’arrestation de ce militaire à la retraite continue à alimenter le débat à Labé. Pour certains citoyens, c’est une pure accusation pour faire de règlement de compte à certaines personnes. Pour d’autres, l’enquête doit être approfondie afin de situer les responsabilités sur cette explosion qui a coûté la vie à quatre innocents.Dans l’attente de son éventuel jugement, le Capitaine Hassimiou Diallo est en détention à la Maison centrale de Labé.Depuis Labé Souleymane Camara pour www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.