Face au mouvement de défiance généralisée, Boeing reste au chevet de son 737 MAX

Après le crash dimanche d’un 737 MAX de Ethiopian Airlines, qui a causé la mort de 157 personnes, de nombreux pays ont fermé leur espace aérien à ce nouvel avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.